Le cimetière juif de Žižkov


 
The Tombstones of the Prague rabbis Ezekiel Landau (right) and Samuel Landau (centre) Le cimetière juif de Žižkov de la rue Fibichova (le premier cimetière israélite à Olšany) a été fondé en 1680 comme lieu de sépulture des pestiférés de la Communauté juive de Prague. Il servit de nouveau durant l’épidémie de peste des années 1720, puis régulièrement à partir de 1787, quand parut l’interdiction d’enterrer a l’intérieur de la ville. Le cimetière fut utilisé jusqu’en 1890, date de la fondation du nouveau cimetière juif de Prague–Strašnice.
Le cimetière juif de la rue Fibichova est un monument historique et artistique important. Ici furent inhumées pres de 40 000 personnes dont plusieurs rabbins et savants célèbres. Le tombeau le plus visité est celui du grand rabbin de Prague, Ezéchiel Landau (1713–1793). Cette tombe fut entièrement restaurée en 1993 (à l’occasion de l’anniversaire de sa mort) ainsi que d’autres pierres tombales des membres de sa famille. Ces vastes travaux de restauration concernaient également la remise en état de la tombe de l’élève de Landau et membre du collège rabbinique, Eleazar Fleckeles (1754–1826). Citons, parmi les plus importants représentants des Lumières et de l’élite intellectuelle juive moderne enterrés ici, le médecin Jonas Jeiteles (1735–1806), son fils Baruch Jeiteles (1762–1813) et l’historien David Podiebrad (1803–1882). On trouve également les tombeaux monumentaux représentatifs des premiers chefs d’entreprise juifs comme Joachim Popper (1721–1795), des membres des familles Jerusalem, Pribram et Dormitzer. Sur le plan artistique, le cimetière permet de suivre l’évolution des styles, depuis les tombeaux baroques jusqu’aux formes courantes de la deuxième moitié du 19e siècle, en passant par les tombes représentatives de style Empire et les pierres tombales décorées dans l’esprit des styles historiques.
 
» CLOSE WINDOW «